ça s'est passé le mercredi 3 août à 18h

récital

Haras du vieux château

photo Dor.jpg
pngegg (5).png

Jacques Dor

Bach …………….…... prélude et fugue 

Mozart ….………..…. sonate facile – fantaisie en ut mineur 

Chopin …….………... ballade n°1 – nocturnes op. 27 scherzo n°2 

Debussy ………….…. brouillards – l’isle joyeuse 

Ce programme consacré aux grands mélodistes nous fait voyager de Bach à Debussy. De l’équilibre parfait de Bach, nous abordons Mozart par sa sonate remplie d’ingénuité, mais sa Fantaisie proche de son Don Juan nous en présente aussitôt en contraste une facette plus sombre. Chopin à son tour dans sa première ballade chante le drame de la Pologne et son sort d’exilé, à moins que ce ne soit celui de toute l’humanité. Il partage sa nostalgie à travers les nocturnes, et il triomphe enfin des forces démoniaques dans son deuxième scherzo. Après une traversée du « Brouillard », Debussy nous fait enfin accoster à « l’Isle joyeuse », promesse triomphale d’un paradis voluptueux.

Initié au piano par sa grand-mère pianiste, Jacques Dor fait ses études au Conservatoire de Versailles notamment avec Francis Vidil, Solange Ancona et Jacques Coulaud.

Une fois ses prix et son diplôme d’Etat obtenu, il se perfectionne auprès de Marie-Christine Calvet, pianiste et pédagogue, et de François Leclère, compositeur qui lui dédicacera plus tard sa « Sonata ».

Il se produit dès lors en concert, publie ses compositions aux Editions Delatour et signe plusieurs disques chez Rejoyce Musique. 

Tandis que ses concerts privilégient le grand répertoire depuis Bach jusqu’aux compositeurs d’aujourd’hui, sa discographie s’attache à proposer toujours des programmes rares. Il est ainsi le premier pianiste à avoir enregistré l'intégrale des pièces isolées de Chopin, et son disque « Archipel des Solitudes » consacré à la Musique de chambre de François Leclère a obtenu un coup de coeur de l’Académie Charles Cros.