jeudi 4 août à 20h30
théâtre

Haras du vieux château

originefinal.jpg
pngegg (5).png

Un matin, un bureau, un homme : Henry Vernot dos au public, avec un discours à la main. Le discours du reste de sa vie. Catherine, sa femme, qui rentre dans le temple de son inspiration pour lui annoncer une bonne nouvelle : l’arrivée de "la plume" pour l’aider à peaufiner son discours. Cette même plume va exhumer une vérité honteuse qui inversera radicalement le rapport de force entre les deux hommes, et par la suite la stabilité du couple qui était depuis bien trop longtemps assis sur une poudrière.

Paris, 1970 : Un matin, un bureau. Henry Vernot, victime ou coupable ?

A propos de l'auteur:

François Rivière débute une formation de comédien auprès de Michel Mathieu au Théâtre du Ring à Toulouse, et poursuit ensuite dans les cours d’Alain de Bock et de Béatrice Brout à Paris.  

Comédien, on le retrouve au théâtre dans les mises en scène de Patrick Savey « Les Femmes Savantes » de Molière et « Un fil à la Patte » de Feydeau, notamment. Dans un premier rôle en Avignon 2019, puis à Paris en 2020, il est à l’affiche de la création française de l’auteure roumaine Anna-Maria Bamberger « Belvédère » au Guichet-Montparnasse. 

En parallèle, sa passion pour le jeu, l’emmène dans des univers très différents, la scène, le web et le petit écran, comme avec l’équipe du Studio Bagel, mais aussi la pub avec Liligo en 2020, les courts-métrages et le cinéma où il est dirigé par Marc Fitoussi en 2015 dans « Maman a tort » et André Téchiné en 2016 dans « Nos années folles ». Il multiplie les expériences. François a d’ailleurs écrit, réalisé et coproduit son court-métrage « Like Minds » avec Terry Misseraoui, dans lequel il tient le premier rôle. 

Auteur, il propose sa première pièce « Tambour Battant » qu’il crée à Paris en 2019 au Théâtre de la Jonquière. Il enchaîne ensuite les travaux d’écriture et de mise en scène. Il lance par la suite sa deuxième pièce « Casting » en 2020 à Paris. Il continue d’écrire.  « Coup de sifflet » et « Origines » arrivent ensuite. Il prépare aussi son deuxième court métrage : « Fenêtre sur cœur »