top of page

mercredi 2 août à 18h
récital
Haras du vieux château

Copie de Jacques Dor

Récital

Piano Jacques Dor

Baryton Simon de Gliniasty

Simon de Gliniasty.jpeg

Initié au piano par sa grand-mère pianiste, Jacques Dor fait ses études au Conservatoire de Versailles notamment avec Francis Vidil, Solange Ancona et Jacques Coulaud.

Une fois ses prix et son diplôme d’Etat obtenu, il se perfectionne auprès de Marie-Christine Calvet, pianiste et pédagogue, et de François Leclère, compositeur qui lui dédicacera plus tard sa « Sonata ».

Il se produit dès lors en concert, publie ses compositions aux Editions Delatour et signe plusieurs disques chez Rejoyce Musique. 

Tandis que ses concerts privilégient le grand répertoire depuis Bach jusqu’aux compositeurs d’aujourd’hui, sa discographie s’attache à proposer toujours des programmes rares. Il est ainsi le premier pianiste à avoir enregistré l'intégrale des pièces isolées de Chopin, et son disque « Archipel des Solitudes » consacré à la Musique de chambre de François Leclère a obtenu un coup de coeur de l’Académie Charles Cros.

Simon de Gliniasty étudie le chant au conservatoire de Paris dans la classe de jeunes chanteurs dirigée par Laurence Equilbey. À sa sortie, il chante en soliste aussi bien le répertoire baroque avec l’orchestre de l’Opéra-Studio de Genève que le répertoire belcantiste avec l’ensemble Opéraction d’Elisabeth Vidal. Il se perfectionne auprès de Lionel Sarrazin et Malcolm King avant de s’épanouir pleinement auprès de Madame Nadine Denize. Sa tessiture chaude de baryton-basse lui permet de tenir le rôle d’Escamillo dans Carmen comme celui de Nilakantha dans Lakmé avec la troupe d’Opéra Bastide à Bordeaux. Il a tourné en 2009 dans le film-opéra de Grégoire Letouvet « Surgir », nominé au festival de Locarno, dans le rôle principal aux côtés de Vincent Le Texier. En 2011, l’académie Charles Cros récompense d’un coup de cœur le disque « Archipel des solitudes », chez Rejoyce Classique, dans lequel il interprète les lieder éponymes de François Leclère. Sa connaissance du répertoire d’opéra du XXe siècle l’a amené ces dernières années à tenir les rôles de Wesener et Mary dans l’opéra Die Soldaten de Bern Aloïs Zimmermann avec l’ensemble Les Rugissants et le rôle d’Alaouddin dans Padmâvâti d’Albert Roussel dirigé par Marc Trautmann. En 2018, il tient l’un des premiers rôles lors de la création française de l’opéra Borges de Luis Bacalov, avec l’orchestre de Lutetia sous la direction d’Alejandro Sandler et enregistre un deuxième disque d’œuvres vocales de François Leclère chez Rejoyce Classique. En 2019, il chante « Le Sceau des mages », poème symphonique dont il est le compositeur, créé à la Basilique de Mézières avec l’ensemble Polyphonia sous la direction de Dan Mercureanu. En 2021, il crée pour l’opéra Clermond Auvergne le spectacle Voyage en’chanteurs aux côtés de la soprano Anne Derouard.

D’origine slave, il interprète régulièrement au cours de ses tournées de récital, les mélodies de Rachmaninov, Moussorgski et Tchaïkovski, en parallèle du lied allemand et de la mélodie française,  notamment au festival Les Théophanies, où il est invité régulièrement.

bottom of page