exposition permanente
sclupture

Christine Bicrel 2.jpg

Christine Bicrel

sculpture Christine Bicrel 2.jpg

En résidence au lieu Daguet en juillet 2022, elle nous raconte la vie de Zoc Euderp, le ragondin le plus opportuniste, mondain, sensible, artiste, mielleux, savant, grand sondeur de fonds.

Je suis née il y a trop longtemps pour m’en souvenir. D’ailleurs, personne ne s’en souvient. Par contre, je suis née au bord de l’eau, sur une côte Bretonne, et depuis le début de mon parcours d’artiste, j’ai cherché à sentir où je me trouvais par rapport au monde, aux éléments. L’eau, l’air, la terre, le feu m’ont intégrée dans leur mouvement, leur tourbillon, leur déflagration. J’ai volé au-dessus d’une terre hostile, chanté, dansé avec la Lune.
Quand vous viendrez me visiter, je vous raconterai mes rencontres, illustres ou non, sans discrimination, avec amour. Je vous raconterai mes couleurs, et aussi la blancheur magique du marbre, la douceur, la souplesse émouvante de l’argile, et celle du plâtre, dans tous ses états, la frappe régulière de la pointe et du ciseau sur la pierre qui m’entraîne le long du fil à plomb.

Je me suis déjà confiée à Soc Euterp, un ami de longue date, qui loge dans les marais où l’aventure continue. Pour combien de temps ? Une certaine éternité, habitée ?